Brille pour éclairer, pas pour aveugler !

La lumière naturellement attire l’attention et les regards.
Elle suscite:
•la curiosité (Moïse et le buisson ardent Exode 3)
•l’espoir chez une personne qui s’est égarée
•le soulagement (comme un phare dans la nuit pour un navire égaré)
•Un nouveau départ (Genèse 1)
•Elle aide à mettre de l’ordre (Genèse 1) en révélant les choses cachées
Mais la lumière peut également être dans certains cas une source de confusion. La lumière peut être aveuglante !
Et c’est sur ce point que je souhaite mettre le doigt ici.

As-tu déjà entendu parlé des Maladies auto-immunes ? Si non, laisse t’en faire une brève description.

L’immunité naturelle de notre organisme a pour rôle de le défendre lorsqu’il détecte l’intrusion d’un corps étranger, comme un microbe par exemple. Les globules blancs, fervents défenseurs de notre organisme, se mobilisent pour attaquer, détruire et éliminer le virus ou la bactérie pathogène.

 

Dans le cadre d’une maladie auto-immune, les choses ne se passent du tout ainsi. Ici, les défenseurs de notre organisme ne reconnaissent pas nos propres cellules. Ils les considèrent comme des corps étrangers et se retournent donc contre elles pour les détruire.

 

La maladie auto-immune peut donc être assimilée à une guerre civile interne, à l’intérieur de notre propre corps.
Maintenant souvenons-nous que nous sommes le corps du Christ.
À ton avis, qu’est ce qui peut représenter pour nous une maladie auto-immune ?
Qu’est ce qui peut nous attaquer et nous détruire de l’intérieur ?
Nous mêmes. Par nos guerres ou rivalités internes
Matthieu 5:14-16 (PDV)
« Vous êtes la lumière du monde. Quand une ville est construite sur une montagne, elle ne peut pas être cachée. Et quand on allume une lampe, ce n’est pas pour la mettre sous un seau ! Au contraire, on la met bien en haut, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De la même façon, votre lumière doit briller devant tout le monde. Alors les autres verront le bien que vous faites. Ils pourront chanter la gloire de votre Père qui est dans les cieux. »
En parlant de la guerre civile interne (la maladie auto-immune), nous savons, nous voyons, que même en pleine guerre civile, lorsqu’on regarde de loin, la ville peut être éclairée !
Mais de quelle lumière s’agit il ?
En effet de loin on voit la ville illuminée sur la colline, mais c’est parce qu’elle implose, elle brûle.
Il ne s’agit pas d’un feu de joie, mais d’un feu destructeur.
Nos querelles, nos murmures les uns contre les autres, nos critiques sont comme ces anticorps qui attaquent notre propre corps.
Ces paroles, au lieu d’être comme l’épée orientée vers l’ennemi, deviennent des flèches décochées contre nous mêmes.
Je ne dis pas que nous serons toujours d’accord entre nous, mais est-il bon d’exposer nos querelles aux yeux du monde, le prenant (le monde) comme témoin et juge ?
Il semble aujourd’hui qu’avoir raison prime sur l’amour de la vérité.
Mais un pays en guerre civile peut-il résister aux assauts des ennemis extérieurs? (Marc 3:22-25)
Nous avons vu que la lumière doit être une source d’espoir et de soulagement.
Le problème est qu’aujourd’hui, ceux qui sont à l’extérieur de la ville et qui sont attirés par cette lumière, plus ils s’approchent, plus ils découvrent qu’en réalité, la lumière provenait davantage d’explosions de mines antipersonnelles (c’est à dire d’attaque les uns contre les autres) que de feux d’artifices !!!
 
Penses-tu qu’une telle ville soit vraiment un phare qui brille dans la nuit ? Je ne le pense pas.
Les curieux s’approcheront probablement, mais ils auront vite fait de déguerpir de peur de se prendre une balle perdue. Ou bien, les plus ambitieux y verront une occasion d’en tirer profit en semant davantage de zizanie afin de nous imposer subtilement leurs pensées.
Philippiens 2.15
Le Seigneur nous demande d’être des flambeaux. À quoi sert un flambeau ?
Il sert à éclairer, à guider, à avertir, à ouvrir une voie.
En aucun cas sa lumière ne sert à aveugler, à brûler, à détruire ou à semer la confusion.
Et c’est ce qu’il est utile de comprendre. Notre lumière doit éclairer et non aveugler.
Matthieu 5.16
Notre lumière doit briller pour révéler le bien que nous faisons ainsi le monde verra et dira Gloire à Dieu !
La question est donc comment arriver à faire le bien que le monde doit voir pour glorifier Dieu ? En en nous aimant les uns les autres.
Jean 13:34-35.
C’est en nous aimant les uns les autres de l’amour de Dieu que nous serons vraiment des témoins de Jésus-Christ aux yeux du monde, un véritable flambeau, une véritable Lumière, car nous ne serons plus entrain de nous auto-saboter comme une maladie auto-immune, mais nous serons plus préoccupés à vivre une vie qui plaît à Dieu. Attachés à sa Parole, produisant du fruit qui le glorifie.
Philippiens 2.15 dit que nous serons des flambeaux parce que nous apportons la Parole de vie.
Jean 1 dit que Jésus  est la Parole et la Lumière .
 
Et c’est donc en faisant ce que Jésus dit, Pas ce que nous voulons, en nous concentrant sur lui, mettant nos efforts à faire de sa Parole notre priorité, que nous rayonnons de sa lumière dans le monde. 
Pour éclairer, guider. Non pour aveugler, ou semer la confusion.
Soyons encouragés.
Affectueusement,
 
Isa.

Commentaires

Laisser un commentaire