Comment avoir une âme prospère ?

3 Jean 1:2 « Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et que tu sois en bonne santé, tout comme ton âme prospère. » NBS.

Qu’est-ce qu’une âme qui prospère ?

Comment avoir une âme prospère ?

 

Avant de répondre à ces 2 questions, comprenons déjà ce qu’est l’âme.

Genèse 1:26-27 « Dieu dit « Faisons les êtres humains, et qu’ils nous ressemblent vraiment ! …Alors Dieu crée les humains à son image et ils sont vraiment à l’image de Dieu. Il les crée homme et femme. » PDV.

 

Genèse 2:7 « Le Seigneur Dieu prend de la poussière du sol et il forme un être humain. Puis il souffle dans son nez le souffle de vie , et cet homme devient un être vivant. » PDV.

En Genèse 1, Dieu crée ( en Hébreux Asah = produit, amène à manifestation) l’homme. Celui-ci est de la même nature que Dieu , c’est-à-dire Esprit.

Plus tard en Genèse 2:5, il est dit qu’aucune herbe ni aucune plante n’ont poussé sur la surface de la terre parce que Dieu n’a pas encore fait tomber de pluie et qu’il n’y a pas d’homme (être humain) pour cultiver le sol. Alors, il prend la poussière du sol, forme (en Hébreux Yatsar = façonner, structurer, concevoir) l’être humain. Ensuite, il lui souffle dans le nez son souffle de vie, le souffle de Dieu lui-même, et cet être humain devient un être vivant.

Tant que l’homme être humain restait uniquement spirituel, il ne pouvait pas vivre sur la terre, c’est-à dire interagir avec elle pour la cultiver, la travailler, prendre soin d’elle et donc dominer comme Dieu le lui a ordonné. L’homme à l’image et la ressemblance de Dieu, devait être ses bras et ses pieds sur la terre. Il fallait donc donner à cet esprit, un corps capable d’investir cette terre et interagir avec elle.

Le corps fait de poussière est ce qui permet la présence de l’homme sur la terre. Le souffle de vie (soufflé par Dieu lui-même dans ses narines), est ce qui lui donne la vie, le rend vivant. Car on peut littéralement dire que quand Dieu souffla en l’homme, il « l’alluma », le mit en « mode marche ».

Il y a l’esprit, le corps fait de poussière, et le souffle de vie en nous. Ce souffle de vie est notre âme. On peut donc dire que notre âme c’est nous tout simplement. C’est ce que nous sommes, ce qui nous met en action, donne du mouvement à notre corps.

Lorsque l’homme a péché en mangeant le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, c’est spirituellement qu’il (et toute sa postérité) a été séparé de Dieu. En d’autres termes, l’Esprit de Dieu l’a quitté. Plus de communion avec lui.

Romains 3:23 « tous, en effet ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. » NBS.

Ce faisant, il lui reste son corps de poussière et son âme qui, pour le coup, n’a pour seule collaboration que le corps et ses 5 sens. L’âme ne reçoit désormais ses instructions que des 5 sens du corps. Ainsi l’homme est amené (qu’il le veuille ou pas) à vivre pour assouvir ses désirs charnels, l’éloignant encore plus de ceux de Dieu.

Alors, Qu’est-ce qu’une âme prospère ?

Lorsque nous donnons notre vie à Jésus Christ, nous naissons de nouveau. La nouvelle naissance est cette naissance spirituelle. Nous naissons dans une nouvelle famille, celle de Dieu, dans laquelle Jésus-Christ est l’aîné de tous. L’Esprit de Dieu, qui nous avait quitté, revient établir sa demeure en nous. La relation avec Dieu est rétablie.

Désormais, notre âme n’a plus pour seul interlocuteur notre corps et ses 5 sens, mais elle est aussi enseignée et instruite par le Saint-Esprit. Celui-ci en nous vient changer les façons de penser et donc d’agir, acquises lorsque nous étions livrés à nous-mêmes, sans pouvoir faire autrement. C’est le renouvellement de l’intelligence qui nous transforme et nous rend capable de discerner la volonté de Dieu, et d’agir en conséquence. (Romains 12:2).

L’âme prospère est celle-là qui est transformée, renouvelée dans sa façon de penser et ses émotions, par l’Esprit de Dieu. Elle est affermie en Christ avec l’aide du Saint-Esprit. Elle est désormais capable de soumettre toute pensée, tout désir, toute émotion, tout souci et toute inquiétude à Jésus-Christ. Elle est capable avec l’aide du Saint-Esprit, d’abattre toute hauteur, tout géant, toute forteresse grâce à l’épée de l’Esprit (la Parole de Dieu), de les lier pour les rendre captifs à l’obéissance de Jésus-Christ. (2 Corinthiens 10:4-5).

L’âme prospère est en bonne santé et épanouie. Elle est capable de manifester les fruits de l’Esprit, c’est-à-dire, le résultat visible de la présence et de l’oeuvre du Saint-Esprit en nous. (Galates 5:22-23).

 

Comment avoir une âme prospère ?

Si l’âme prospère est celle qui est renouvelée, enseignée et instruite par le Saint-Esprit, alors pour avoir une âme prospère, nous devons développer et entretenir notre communion avec le Saint-Esprit.

La prière y a son rôle, tout comme la lecture et la méditation quotidiennes de la Parole de Dieu (l’épée de l’Esprit).

Mais au-delà de ces fondamentaux incontournables, je souhaite insister sur un aspect souvent négligé par les chrétiens : la volonté.

C’est connu, lorsque nous voulons vraiment une chose, nous faisons tout ce qu’il faut pour l’obtenir. De même, nous devons désirer de tout notre coeur avoir une âme prospère, qui impulse à notre corps le mouvement et l’action qui glorifient le Seigneur.

Lire la Parole de Dieu et proclamer à haute voix des versets bibliques ne suffisent pas.

Lire et méditer la Parole pour la comprendre, avec un coeur disposé et d’accord pour être enseigner, change la donne. Cela requiert de l’humilité et de la sincérité devant Dieu. A ce moment, la Parole que nous proclamons prend son sens dans notre situation et nous la proclamons avec foi.

Nous avons notre part à faire pour nous disposer réellement entre les mains du Seigneur et lui faire suffisamment confiance pour le laisser travailler en nous. Pas toujours évident à faire lorsque nous avons été habitués à tout contrôler, tout maîtriser. Se livrer sans retenue fait peur car nous ne nous sentons pas en sécurité lorsque nous perdons le contrôle des événements. Pourtant, pour arriver à avoir une âme prospère, nous devons justement lâcher prise et laisser Dieu, par son Saint-Esprit, prendre soin de nous.

Pries Dieu avec l’aide du Saint-Esprit, lis et médites sa Parole quotidiennement, et surtout, ouvres lui ton coeur avec humilité et confiance. Ainsi, ton âme prospérera.

Le souhait de l’Apôtre Jean, est que tous les autres aspects de nos vies prospèrent comme nos âmes. C’est ma prière pour toi et moi aujourd’hui.

Affectueusement.

Isa.

 

Commentaires

Laisser un commentaire