Le chrétien peut-il perdre son salut ?

« Si quelqu’un voit son frère ou sa sœur commettre un péché, un péché qui ne conduit pas à la mort, il doit prier. Alors Dieu donnera la vie à ce frère ou à cette sœur, si vraiment son péché ne conduit pas à la mort. Mais il y a un péché qui conduit à la mort, et je ne dis pas de prier pour ce péché-là. Toutes les actions mauvaises sont des péchés, mais il y a des péchés qui ne conduisent pas à la mort. Nous le savons, tous ceux qui sont enfants de Dieu ne commettent plus de péché. En effet, le Fils de Dieu les protège, et le Mauvais ne peut pas les toucher. » 1 Jean 5:16-18 PDV.

Le chrétien est celui qui est né de Dieu. Et celui qui est né de Dieu ne peut pas commettre LE péché qui mène à la mort.

Toutes les fautes sont des péchés. Cependant il n’en existe qu’un seul qui mène à la mort. Il s’agit du blasphème contre le Saint-Esprit, à savoir le rejet de la conviction du Saint-Esprit, par préférence à notre propre volonté. Refuser la conviction du Saint-Esprit et s’entêter à préférer ce qui nous plaît. Décider de poursuivre le mal, bien que l’on soit convaincu que ça ne plaît pas à Dieu.

Notons que j’ai parler de conviction. On ne parle donc pas ici d’ignorance ! Il s’agit bel et bien d’un choix conscient et volontaire.
Et la mort dont il est question, est la séparation éternelle d’avec Dieu.
Le chrétien ne pêche plus, à savoir qu’il ne prend plus plaisir au péché. Il est sensible à la conviction de mal agir donnée par le Saint-Esprit. Alors, il est disposé à la repentance sincère. Et quand il se répand, Dieu pardonne !
Partant de ce constat, il est clair qu’un chrétien ne peut pas perdre son salut. Car si le chrétien est celui dont Jean parle au verset 20, voici ce qui est dit :
« Nous le savons, le Fils de Dieu est venu. Il nous a donné l’intelligence pour connaître le vrai Dieu, et nous restons unis au vrai Dieu par son Fils Jésus-Christ. Lui, il est le vrai Dieu et il est la vie pour toujours. » 1 Jean 5: 20 PDV.
À tous ceux qui pensent qu’un chrétien peut perdre son salut, je souhaite simplement les amener à se poser ces questions :
Qu’est ce qu’un chrétien ? Et suis-je chrétien(ne) ?
Que chacun fasse son examen de conscience.
On englobe tout dans le mot chrétien malheureusement. Il s’agit aujourd’hui d’un terme qui parle à la fois de ceux qui sont nés de Dieu, et de ceux qui ont une culture ou une philosophie chrétienne, les christo-sympathisants (si ce mot existe !).
Les deux n’ont rien avoir l’un avec l’autre. Car les premiers ne peuvent pas commettre LE péché qui mène à la mort, tandis que les seconds le peuvent. Les premiers sont vraiment dérangés quand le Saint-Esprit les convainc de péché. Les seconds non.
Les premiers sont chrétiens, tandis que les seconds ne le sont pas.
Ainsi, je ne crois pas qu’un chrétien puisse perdre son salut. Par contre, je crois qu’un chrétien peut perdre sa récompense selon qu’il est écrit ceci :
« Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus–Christ. Or, si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l’oeuvre de chacun sera manifestée; car le jour la fera connaître, parce qu’elle se révélera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu’est l’oeuvre de chacun. Si l’oeuvre bâtie par quelqu’un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. Si l’oeuvre de quelqu’un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu. »  1 Corinthiens 3:11-15.
Le fondement ne change pas. Il est le même et unique, c’est Jésus-Christ. Les œuvres quant à elles seront éprouvées.
Affectueusement,
Isa.

Commentaires

  1. MARTIAL

    Un peu confus, je pense qu’un Chrétien peut perdre son salut. Si nous lisons le premier verset que vous avez donner cela est claire si je la comprends bien. Jean6:39. Jesus dit la volente du Père Est qu’il ne perd aucun. Parcequ’il sait qu’il est possible de les perdres. Voilà pourquoi il doit veillé à ne perd aucun… Bon s’est ce que je pense mais tout le temps je peux être dans l’erreure.

    Répondre
    1. Isa Auteur de l'article

      Merci pour ton commentaire Martial. Moi vois-tu, je fais partie de ceux qui croient que la volonté de Dieu s’accomplit toujours. Et donc si sa volonté est que Jésus ne perde aucune de SES BREBIS, alors il n’en perdra aucune. Je parle bien de ceux qui lui appartiennent vraiment, ceux qui sont réellement en Christ.

      Répondre

Laisser un commentaire