Quel est le secret d’une prière efficace ?

« …La prière d’un homme juste est très puissante. » Jacques 4:16 (PDV)
Comment prier avec efficacité ?
Voilà un thème très souvent abordé dans nos assemblées. Il est vrai, on ne peut pas le nier, qu’il s’agit ici d’un sujet qui tracasse beaucoup d’entre nous à différents moments de notre vie de chrétiens. Cependant, et c’est mon avis, je trouve que la manière dont il est souvent présenté et traité a plutôt tendance à être davantage anxiogène que véritablement libérateur.

On nous dit que la prière efficace est celle qui reçoit son exaucement, et de façon idéale, cet exaucement sera conforme à ce que la personne a demandé en priant . Alors on nous enseigne comment « prier efficacement » pour être sûr de recevoir notre exaucement. Et si nous n’avons pas reçu cet exaucement, c’est parce que nous n’avons pas prié comme il fallait.

Je dois avouer que j’ai été assez troublée, voire désemparée, le jour où je me suis rendue compte que lorsque je priais, j’étais plus préoccupée de savoir si j’appliquais bien les clés de la prière puissante, et respectais bien les protocoles d’approche de Dieu pour m’assurer que non seulement ma prière sera entendue, et en plus qu’elle sera acceptée et exaucée. Au lieu d’être un moment libérateur, la prière devenait un moment anxiogène.

Pourtant, la réponse est déjà dans inscrite dans le verset : la prière du JUSTE est d’une grande efficacité !
Alors, qui est le juste ?

Le juste est celui qui a foi en Dieu. Il vit par la foi en Dieu par Jésus Christ.

« Et mon juste vivra par la foi; mais, s’il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui. » Hébreux 10:38(LSG)
Et le coeur du juste est exempt de duplicité.

Il crie quand il a besoin de crier, il plaide quand c’est le moment de plaider, il supplie quand il est à bout de forces, il loue et rend des actions de grâces quand il est exalté.

Il ose exprimer son mal être sans essayer de feindre une joie qui n’est pas la sienne.

Il n’essaie pas de se faire passer pour ce qu’il n’est pas, encore moins devant Dieu.

Il n’est pas dans le calcul ou la stratégie.
Il s’épanouit dans la liberté d’une relation d’amour et de confiance, en toute simplicité et humilité.
David, l’homme selon le coeur de Dieu, a osé être un homme devant Dieu ! Avec ses forces, ses faiblesses, ses succès, ses échecs, ses joies, ses peines, ses peurs et ses certitudes.

Mais dans tout cela, il y avait trois choses qui demeuraient inébranlables en lui : Dieu est Dieu, Dieu est fidèle et Dieu m’aime.

Job, Élie, Jérémie, Paul, Gédéon,…Tous ces grands personnages que nous aimons citer en exemple, ne le sont pas devenus parce qu’ils appliquaient les codes de la prière efficace ou respectaient des protocoles d’approche du Seigneur. Non !

Même Jésus n’a pas feint d’accueillir la croix avec joie, mais il a été « triste à en mourir », sa sueur s’est transformée en grumeaux de sang tellement il était angoissé, il a demandé à trois de ses disciples de l’accompagner dans la prière, il s’est jeté à terre et a crié à son Père qui lui a envoyé des anges afin de le fortifier dans l’œuvre qu’il devait accomplir !
Ces hommes ont tout simplement eu suffisamment confiance en leur Dieu pour se montrer tels qu’ils étaient devant lui, et c’est ainsi qu’ils ont pu être enseignés, secourus, et fortifiés par lui.

Et puis de toute façon, Dieu répond toujours aux prières de ses enfants ! Oui, je le crois .

Mais soyons un minimum honnêtes et reconnaissons que la véritable question que nous posons au fond est plutôt « Comment m’assurer que Dieu réponde à ma Prière comme je le veux ?! »

Le juste ne se demande pas comment attirer à lui les bénédictions divines. Il se contente d’être, en laissant la vie divine en lui s’exprimer, tout simplement.
Le juste n’élabore pas des protocoles pour arriver à prier avec efficacité. Il se contente de prier avec foi et honnêteté.
Et sa prière est efficace, tout simplement.

Avant, il fallait traverser trois étapes, allant du parvis au lieu très saint pour approcher Dieu. Et encore, ce n’était pas permis à tous.

Aujourd’hui, il suffit de faire preuve d’un minimum d’honnêteté et d’humilité, pour nous tourner vers celui qui vit désormais en nous.

Le secret d’une prière efficace c’est qu’il n’y en a pas. Il y a un coeur juste s’adressant au Père. Tout simplement.
Affectueusement,

Isa.
P.S: Toujours sur ce thème de la prière, je t’invite à lire cet article Je veux prier mais je n’y arrive pas.

Commentaires

  1. Grâce-No

    Très bonne conclusion ahahah. C’est quoi l’efficacité d’une prière? Celle qui reçoit l’exaucement? Parfois Dieu nous exauce très bien, et pas toujours comme nous imaginons. Le tout est de savoir accueillir chaque chose comme un cadeau et aussi se dire qu’il sait ce qui est mieux pour nous, même si ce n’est pas toujours facile. #GrâceNo.

    Répondre
  2. Annick

    Très bon sujet. C’est dommage que peu de chrétiens réalisent que la prière efficace est celle qui respecte la volonté de Dieu. Beaucoup oublie qu’ils sont venus sur la terre pour accomplir la volonté di Père. Quand j’entends certains prier et déclarer des paroles, prophétiser sur leur vie je me demande qui est au service de qui :L’homme au service de Dieu ou Dieu au service de l’homme ? Le juste est celui qui ne vit pas de pain seulement mais de toute parole qui sort de la bouche du Père  » et non de sa propre bouche ». Merci pour le post Isa.

    Répondre
  3. prospère

    Je vis dans une societé ou la prière est structurée genre avec des etapes à suivre et à ne pas tergiverser.
    1. On dit d’abord merci a Dieu pour ce qu’il a fait; 2. On s’excuses pour les ereurs de la journée puis 3. On se santifie; c’est ainsi que l’on commence a demander. depuis un certain je trouve que ca c’est de la manipulation pourtant on ne peut corrompre Dieu d’autant plus que le Christ dans sa priere nous a enseigné à demander puis s’excuser plus tard.  » Donnes-nous notre pain quotidien puis pardonnes nous nos offences…
    Cet article est en tout cas bien fait merci Mme Isa

    Répondre
    1. Isa Auteur de l'article

      Bonjour Prospère, merci pour ton commentaire.
      Tu as raison, on ne manipule pas Dieu. Et lorsque nous sommes simplement et sincèrement disposés, le Saint-Esprit nous aide à prier. Peu importe si on commence en pleurant ou en chantant, le plus important est de se montrer honnête dans nos pensées, nos sentiments et nos désirs.
      Sois fortifié.

      Répondre

Laisser un commentaire