Prenons nos médicaments

Je peux croire qu’un médicament a le pouvoir de me guérir et mettre toute ma confiance en lui. Cependant, il est certain que tant que je ne l’aurais pas avalé, il ne fera absolument rien dans ma vie, mon état de santé ne changera pas. Je serai toujours aussi malade, et peut être même que j’irais encore plus mal.

Maintenant considérons Jésus.

Tant que je le considère simplement comme mon Sauveur, ma vie ne change pas. Je vais de péchés en repentances, je tourne en rond, et ma vie va de pire en pire. En effet, si après avoir débarrassé et nettoyé la maison, je la laisse vide et sans surveillance, l’ancien squatteur reviendra s’y installer et s’assurera cette fois qu’on ne pourra plus le déloger aussi facilement que la première fois.

(Cf Matthieu 12: 43-45).

Toutefois, si en plus d’être mon Sauveur, je fais de lui mon Seigneur, c’est-à-dire mon Propriétaire et mon Maître, là il se passe quelque chose!

Tout en me soumettant à lui, je lui obéis, et en lui obéissant, je vois ma vie changer, mes circonstances s’améliorer. Je deviens cette personne qui non seulement a cru en la capacité du médicament de la guérir, et qui en plus l’a avalé.

Le nouvel occupant de la maison prend soin des lieux tout en la remplissant de sa présence et de sa personnalité. Il la décore à sa guise et chaque pièce de la maison contient une trace, une preuve de sa présence.

En obéissant à Jésus, c’est-à-dire en mettant en pratique ses commandements, je « l’avale». Ainsi, il vient se loger en moi et agir en moi par son Esprit.

La manifestation extérieure de cette action intérieure devient le témoignage de ce que Jésus est bel et bien Vivant en moi.

Je souhaite t’encourager.

Tu as cru en Jésus-Christ et tu as cru qu’il a sauvé ta vie. Seulement, tu constates qu’il y a des péchés ou des pièges dans lesquels tu ne cesses de tomber. Tu constates que tu tournes en rond et n’arrives pas à vivre la vie abondante que Jésus est venu donner à ses brebis.

Alors, voici mon conseil : prends tes médicaments. Il s’agit d’une décision, d’un acte intentionnel !

Ne te bornes pas à dire, je suis sauvé. Décides à présent de marcher dans l’obéissance à la Parole de Dieu. C’est cette obéissance qui te changera et te fera marcher dans la victoire.

Et n’aies crainte, lui même vient te donner la force de lui obéir, pour peu que tu le désires sincèrement.

Isa.

Commentaires

  1. Hermann muna (@Hermann_muna)

    Merci pour ce message d’encouragement Isabelle.
    Cette comparaison avec un médicament est d’autant plus pertinente que tout comme nous devons avaler le médicament afin d’observer un changement dans notre état de santé, nous devons laisser le Seigneur vivre en nous pour pouvoir entrer dans notre appel, nous devons chercher à chaque instant sa presence afin de recevoir des forces surnaturelles nous permettant d’accomplir sa volonté malgré nos faiblesses.
    Be blessed!

    Répondre

Laisser un commentaire