Qu’est-ce qu’une bonne pensée ?

Il y a un an déjà, je rédigeais un article sur le pouvoir absorbant de l’âme. J’y comparais notre âme à une éponge car, comme une éponge, elle absorbe et retient tout ce avec quoi elle entre en contact sans faire de distinction. L’éponge absorbe n’importe quel liquide sans faire de tri.

Et lorsqu’elle est pressée, cette éponge restitue exactement ce qu’elle a au préalable absorbé. Ainsi, s’il s’agissait d’un liquide sale, elle rendra un liquide sale. De même, notre âme, pressée par les soucis de la vie, restituera à nos pensées, ce à quoi nous l’avons constamment exposée !

Sachant que quoique nous disions, quoique nous fassions et quelque décision que nous prenions, tout part d’abord d’une pensée que nous entretenons, consciemment ou pas, il est donc plus qu’important, voire même vital, de veiller à entretenir de bonnes pensées.

 

Mais alors, qu’est-ce qu’une bonne pensée ?

Une bonne pensée est celle qui en nous produit la paix, la joie, la sérénité, le réconfort. C’est celle qui insuffle en nous une énergie nouvelle, le désir et le courage de ne pas se laisser abattre pour aller de l’avant. C’est celle qui nous donne envie de faire toujours mieux pour notre bien et celui des autres.

 

« Enfin frères et sœurs, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d’amour ou d’approbation, de tout ce qui est vertueux et mérite louange. » Philippiens 4:8 (Version Semeur)

« Nourrissez vos pensées… », autrement dit « Donnez à manger à vos pensées » ! Apportez leur constamment ces choses à manger afin qu’elles grandissent et se fortifient grâce à ces aliments là.

 

Ce qui est vrai.

Qu’est ce que la Vérité ? Les définitions que donne le dictionnaire Larousse font toutes allusions à la réalité. Elles expliquent la vérité par rapport à la réalité, ce qui pour moi n’est pas correct, car tout ce qui est réel n’est pas forcément vrai ! La réalité d’une chose peut parfois cachée la vérité qui s’y trouve.

Ainsi, pour faire simple, j’aime dire que la « la vérité est ce qui ne souffre d’aucune forme de contradiction. » Or, la seule chose qui ne souffre d’aucune contradiction c’est la Parole de Dieu. Fidèle à elle-même et Éternelle, elle ne prend aucune ride et n’est altérée par aucune érosion. Ce qu’elle était hier, elle est encore aujourd’hui et le demeurera à jamais.

Ce qui est vrai, c’est la Parole de Dieu.

 

Ce qui est noble.

Une chose noble se distingue par sa qualité supérieure. Qu’il y a t-il de plus supérieur que les pensées de Dieu ?

« Car vos pensées ne sont pas mes pensées, et vos voies ne sont pas les voies que j’ai prescrites, déclare l’Éternel; autant le ciel est élevé au dessus de la terre, autant les voies que je vous ai prescrites sont élevées au dessus de vos voies, et autant mes pensées sont élevées loin au dessus des vôtres. » Esaïe 55:8-9 (Version Semeur).

Nous nourrissant de ce qui est vrai, la Parole de Dieu, nous acquérons progressivement des pensées nobles, celles de Dieu.

 

Ce qui est juste.

Ce qui est juste ne peut être ni accusé, ni condamné. Ce qui est juste est légitime et conforme au droit. Ce qui est juste n’a pas besoin de corrections; il n’y a rien à y redire. La justice et la paix vont de paire, car une justice juste donne la paix.

Et le point se trouve justement là: la justice selon les Hommes n’est pas toujours juste. Ce qui est juste aux yeux des Hommes ne l’est pas forcément aux yeux de Dieu car ne l’oublions pas Ses pensées sont infiniment éloignées des pensées humaines !

Alors voici une petite astuce pour t’éviter de te prendre la tête: est juste ce que Dieu déclare juste. Pas ce que les Hommes considèrent comme étant juste. En adoptant cette position, tes décisions ne feront pas toujours l’unanimité parmi les Hommes, mais tu auras la paix qui surpasse toute intelligence.

 

Ce qui est pur.

Ni altéré, ni pollué, sans mélange. Aucune altération, aucune modification.

De nos jours, nous entendons beaucoup parler d’OGM (Organisme Génétiquement Modifié). Il s’agit de semences ayant subi quelques « améliorations » (modifications) dans leurs séquences génétiques afin de les rendre plus résistantes et plus productives. Seulement, bien que les intentions soient bonnes à la base, il est également prouvé que ces OGM ont à terme des effets négatifs sur la santé humaine.

De même, lorsque nous nous nourrissons de la Parole de Dieu, veillons avec beaucoup de détermination à ce qu’elle ne soit modifiée d’aucune façon: ni par la culture, ni par la philosophie, ni par les mœurs actuelles, ni par notre orgueil, ni par nos désirs égoïstes.

La Parole de Dieu est ce qui sort de la bouche de Dieu, ce qui vient du coeur de Dieu. Or nous savons qu’il n’existe en lui aucune variation; il est le même hier, aujourd’hui et éternellement.

Toute altération ou modification de sa Parole sera source de confusion et de frustration.

 

Ce qui mérite d’être aimé et approuvé.

Nous aimons et acceptons ce qui nous fait du bien, ce qui nous épanouit et nous permet d’être libres.

Ce qui est vrai, noble, pur et juste, mérite d’être aimé et approuvé.

 

Ce qui est vertueux et mérite la louange.

La vertu est une qualité, une disposition de coeur, qui nous amène à faire ce qui est bien d’un point de vue divin. Elle implique une notion de persévérance pour se maintenir dans des bonnes dispositions spirituelles. Une telle attitude mérite en effet d’être notée, saluée, honorée, célébrée, tout simplement louée.

Ainsi, nous devons nous exposer à tout ce qui nous inspire et nous aide à demeurer et persévérer dans de bonnes dispositions spirituelles.

 

En somme,

Comme dit Robert Ferguson, un enseignant que j’apprécie beaucoup, le coeur de l’Homme est comme un sachet de thé. Plongé dans de l’eau bouillante, le sachet de thé n’a pas de choix que de laisser sortir ce qu’il renferme, et c’est là que nous pouvons en juger de sa qualité. De même, l’homme, confronté à des situations qui le stressent, ne peut exprimer que ce qui est déjà à l’intérieur de lui, et c’est là que nous découvrons ses véritables pensées intérieures.

Donc si nous ne voulons pas être dominés par nos circonstances et arriver à diffuser la bonne odeur de Jésus-Christ où que nous soyons, il est important de veiller sur ce que nous acceptons de garder, ce que nous acceptons de croire, car c’est en fonction de cela que nous parlerons et agirons.

Alors, à quoi penses-tu ?

 

Sois encouragé.

Affectueusement,

Isa.

 

Commentaires

Laisser un commentaire