Qu’as-tu chez toi ?

Une question : Si tu tiens dans ta main un grain de maïs par exemple, que se passera t-il si tu décidais de le garder quelque part chez toi sans y toucher ?

Ce grain finira par se dessécher et il ne servira plus à rien. Sa destination finale sera ta poubelle.

Pourtant, ce grain, lorsqu’il est mis en terre, finit par produire non pas un autre grain de maïs, mais des épis de maïs ! Imagines-tu cela ? Un rendement de 30, 60, ou 100 pour 1 !

Alors je te demande, qu’as-tu chez toi ?

Comprends ceci : Tout talent, tout don, toute qualité que tu possèdes est une semence. Tant que tu les garderas pour toi, ils ne produiront absolument rien de bon, ni dans ta vie, ni dans celle des autres. Au contraire, comme ce grain de maïs abandonné quelque part dans la maison, ces feux en toi finiront par s’éteindre, ces capacités et talents disparaîtront.

Que se passe t-il finalement ? Même le peu que tu avais, et qui aurait pu devenir beaucoup, a été perdu.

Quelle est cette chose, ce talent, ce don, cette qualité, cette vision, ce battement de cœur,… que tu as en toi et que tu gardes pour toi sous prétexte que c’est trop petit ou imparfait ?

Un conseil : Ne permet ni à la peur de l’échec, ni au désir d’approbation des autres, et ni au perfectionnisme, de t’empêcher de mettre en terre ce que tu considères même comme la plus petite semence du monde. Ces trois éléments sont des tueurs de rêves, des inhibiteurs d’entreprises, et des destructeurs de destinées.

Note une chose : Si cette toute petite semence existe (ce petit don, ce petit talent, ce petit rêve), c’est qu’elle sert à quelque chose. Et si elle sert à quelque chose, c’est qu’au moins une personne sur cette terre, en dehors de toi, en a besoin.

Qu’as-tu chez toi ? Identifie cette semence et mets la en terre afin qu’elle produise du fruit !

Sois encouragé(e).

Isa.

Laisser un commentaire