Pourquoi « Les notes d’Isa »?

Le jour était arrivé où il a fallu que je fasse un choix : Vivre ou Mourir.

Je ne connaissais pas la fille que je voyais dans le miroir lorsque j’y plongeais mon regard.

Le manque de confiance en moi a été un caillou que j’ai traîné dans ma chaussure pendant longtemps. Je ne sais pas s’il était le résultat de ce que j’avais vécu ou s’il était inhérent à ma personnalité plutôt rêveuse et introvertie.

J’avais entendu des paroles, vécu des événements, qui m’ont peu à peu amenés à penser que je n’étais qu’une bonne à rien. Et pour être franche avec toi, je te mentirais si je disais que j’en suis complètement guérie aujourd’hui.

Les mots :

Tu ne sais rien faire ; tu n’as que l’école dans la tête ; tu es une égocentrique ; mais qu’est-ce que tu as dans le crâne ; tu ne seras jamais heureuse ; tu seras seule toute ta vie ; tu n’as rien de bon à donner ; pourquoi tu n’es pas comme la femme d’un tel ; regarde la femme de tel ; une vraie femme fais comme ça ; tu as le diable en toi ; …

Les événements :

Une tentative de suicide, une relation en dents de scie, une séparation difficile et violente, des années sans papiers, sans travail, … la séparation avec ma fille.

Tous ces éléments mis les uns avec les autres ne m’ont pas aidée à avoir une bonne estime de moi.

Les coups portés à notre corps peuvent faire très mal. Cependant les bleus finissent par disparaître.

Les mots quant à eux sont comme des graines qui semblent petites et insignifiantes au départ, mais qui ensuite enfoncent progressivement et profondément leurs racines en nous.

Pour avoir expérimenté les deux, je peux dire que dans mon cas, ce sont les mots qui ont causés le plus de dégâts.

Alors un jour je me dis « Il y en a marre ! ».

Franchement, pourquoi faut-il que ce soit toujours aussi compliqué ? M’accepter telle que je suis et être aimée pour qui je suis ? Faire ce que j’aime sans craindre d’être jugée ou moquée ? Être différent des autres, est-ce vraiment mauvais en soi ?… Je suffoque ! J’ai besoin d’air ! J’ai besoin de respirer ! J’ai besoin de vivre ! J’ai envie de vivre.

S’il y a bien un côté positif à ce qui s’est passé, c’est que j’ai été obligée d’aller puiser au plus profond de mes entrailles pour rester en vie. Ce lieu où je ne désirais absolument pas me rendre de peur de constater que tout ce que j’avais entendu sur moi était finalement vrai !

Et vois-tu, j’ai été très agréablement surprise en découvrant Isabelle ! Oui la vraie, celle qui sommeillait en moi depuis le début et à qui je n’avais jamais eu le courage de faire confiance, à qui je n’avais jamais laissé l’occasion de s’exprimer.

Alors je lui ai dit « Il est temps que tu parles ! »

 

C’est ainsi que j’ai recommencé à écrire ; des chansons, des pensées, des prières, des louanges… bref tout ce qui montait à mon cœur, m’encourageant et me fortifiant dans les moments difficiles.

Puis un jour je me suis demandée combien de personnes dans le monde traversent actuellement des moments difficiles au point de souhaiter ne plus se réveiller le lendemain matin comme cela m’est arrivé ?

Ce serait pas mal si on pouvait se soutenir et s’encourager mutuellement ! Si ces paroles me redonnent le courage et l’envie de vivre, il se peut qu’elles aident d’autres également !

Et l’idée d’un blog est née ! Il y a quelques années, il s’appelait « Pourquoi, quand, comment ? ». Un an après, il se produisait des changements dans ma vie qui m’ont éloignée de celui-ci.

Mais depuis peu, cette soif de transmettre, ce désir de partager pour encourager ont repris le dessus. Entre temps, j’avais continué à prendre beaucoup de notes. Chaque fois que j’avais une idée, une pensée, une réflexion ou un conseil sur une situation me concernant directement ou pas, je notais.

Ce serait plus simple de partager directement ce que je note. Ce sera donc « Les notes d’Isa. »

Avec « Les notes d’Isa », je souhaite transmettre une lueur d’espoir là où les choses semblent obscures.

Des mots ont eu un effet dévastateur dans ma vie. Et ce sont des mots, en particulier ceux de la Parole de Dieu, qui m’ont ensuite sauvés la vie. Aujourd’hui, j’utilise les mots pour aider à reprendre goût la vie.

C’est par sa Parole que Dieu créa le monde et tout ce qui existe. Ne sous-estimons pas le pouvoir que des mots peuvent avoir dans nos existences.

« La vie et la mort sont au pouvoir de la langue ; Quiconque l’aime en mangera les fruits.» Proverbes 18 :21

« Bénédiction et malédiction sortent de la même bouche. Mes frères, cela ne va pas ! Est-ce que la même source fait couler de l’eau douce et de l’eau amère?» Jacques 3 :10-11

Affectueusement,

Isa.

Commentaires

  1. patou

    Bonjouir Isa. je me suis vraiment retrouve dans les mots que tu as cité plus haut, sauf au niveau d´enfant que j´ai pas encore.
    Mais sache je suis pas encore totalement guerri , mais j´ai un verset qui me monte toujours à coeur lors de mes moments difficiles cest « Je peux tout par celui me fortifie », je sais que le Seigneur aime, donc contitnue à rediger ma soeur car elle sauve des vies , elle fortifie aussi.
    je te souhaite juste bonne continuation.
    que le Seigneur te fortifie et te guide , te protège aussi.

    Répondre
    1. Isa Auteur de l'article

      Merci pour ce commentaire Patou. Il m’encourage beaucoup. Comme quoi, il est bon de s’édifier mutuellement! Sois bénie et fortifiée.

      Répondre
  2. Ella

    Quel beau témoignage ! Oui, la Parole de Dieu est puissante ! Je suis contente de découvrir ce blog et que nous puissions grandir tous ensemble vers Jésus !

    Répondre
    1. Isa Auteur de l'article

      Que nous puissions grandir ensemble comme tu le dis ! Le Seigneur est merveilleux. Merci Ella pour ton commentaire.

      Répondre

Laisser un commentaire