N’ayons pas peur d’être vulnérables

Il n’est pas possible d’apprendre, de grandir et d’être renouvelés dans nos cœurs sans nous exposer. Car c’est en nous ouvrant, telle une bouteille d’eau, que non seulement nous offrons ce que nous avons, mais qu’en plus nous nous disposons à être à nouveau rempli d’une eau nouvelle.

Ôte ta « Carapace d’invulnérabilité » !

Il y a eu des mots, il y a eu des coups. Mais les mots sont ceux qui ont causés les dégâts les plus profonds et les plus difficiles à guérir. Alors, on veut se protéger ! C’est normal. Dans mon cas, je me souviens du jour où je me suis dite: « Plus jamais personne ne verra la couleur de mes larmes! » Inconsciemment, je venais de revêtir ma « Carapace d’invulnérabilité ». La carapace que nous revêtons ne nous protège pas tant que ça. Pire encore, elle nous empêche d’être vus.